Marie Martin et Laurence Schifano (dir.)
Du dispositif clinique de Léonce Perret dans Les Mystères des Roches de Kador (1913) aux labyrinthes lynchiens d’Inland Empire (2006), de secrètes résonances relient des films que tout, de leur régime d’images à leur forme de récit ou à leur inscription culturelle, contribue à éloigner. Ils se nourrissent pourtant d’une même énergie créatrice en puisant, selon des modalités et un travail très différents, aux puissantes fantasmagories du rêve.
On pourrait croire que l’essentiel a été dit, et bien dit, des liens rhétoriques et poétiques que le cinéma entretient avec l’onirisme et ses territoires mitoyens – fantasmes, hallucinations, images obsédantes, effets hypnotiques -, alors même que des approches nouvelles font retour aujourd’hui – notamment sur le freudisme – pour inventer et proposer des voies et des concepts inédits à la mesure d’un champ créatif et théorique en constante mutation.
Autour du prisme du rêve, vu comme trompe-l’œil et simulacre ou comme expérience poétique et figurale, c’est donc l’horizon le plus avancé des études filmiques qui se dessine ici. L’entretien final de Marie Martin et Raymond Bellour inscrit ce recueil dans la perspective qui est la sienne : questionner le rêve « aux fins d’une histoire de la théorie du cinéma », histoire inséparable de celle de la création contemporaine, sur fond d’orage, de métamorphoses et d’inquiétante étrangeté…

Sommaire

  • Avant-propos, Laurence SCHIFANO

L’AUTRE SCÈNE

  • Rêver l’amour, rêver la mort, rêver des films : à propos d’Éric Rohmer et d’Alain Resnais, Francis VANOYE
  • Le rêve dans le conte merveilleux : d’une autre scène à l’autre, Julia NUSSBAUMER
  • L’onirisme guerrier, de Kurosawa à Hollywood, Gaspard DELON

CONFIGURATIONS ET ÉCRITURES DU DÉSIR

  • La poétique du rêve du point de vue d’une théorie des effets. Autour d’une configuration originaire, Marie MARTIN
  • Entre hallucination, rêve et fantasme : Hitchcock, Bergman, Haneke, Lucilla ALBANO
  • Rêve-mémoire dans le cinéma traumatique contemporain : de Mysterious skin à Inland Empire, Diane ARNAUD

FANTASMAGORIES

  • Les rêves en trompe-l’œil. Leçon ou expérience ? Descendance de La Femme au portrait dans le cinéma américain contemporain (Total Recall, Matrix, Vanilla Sky), Aurélie LEDOUX
  • Une route de Marienbad à Mulholland Drive ? L’onirisme cinématographique comme actualisation du son par l’image, Marguerite CHABROL
  • Fantasme conscient et cinéma : le « film-rêverie », Gabriele ANACLERIO

PUISSANCES DU RÊVE

  • La dimension onirique dans le cinéma de Maya Deren, Anita TRIVELLI
  • Le rêve du metteur en scène. Elégie de la traversée (2001) d’Alexandre Sokourov, Gabriele ANACLERIO

EYES WIDE SHUT

  • Béla Tarr : de l’autre côté de la fenêtre ouverte sur le monde, Jean-Louis LIBOIS
  • Le grondement de la montagne : Hatsu Yume (Premier rêve, Bill Viola, 1981), Rose-Marie GODIER
  • Rêve, rêverie et « matière » : Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, la « distanciation » (Verfremdungseffekt) au cinéma et le « sentiment » de l’expérience esthétique, Giorgio DE VINCENTI

LE RÊVE, UNE VOIE POUR RE-PENSER LE CINÉMA

  • « Au sortir d’un rêve agité… » : symptôme d’un rêve actoral dans Life of an American Fireman (Edwin Stanton Porter, 1903), Emmanuel SIETY
  • Film, rêve : histoires d’empreintes (L’Homme invisible, James Whale, 1933), Barbara LE MAÎTRE
  • Logique d’images. Du rêve, des sommeils et de l’art, Emmanuelle ANDRÉ

POSTFACE

  • Devant l’hypnose. Questions posées aux fins d’une histoire de la théorie du cinéma, Raymond BELLOUR et Marie MARTIN


2012 – 314 pages – Format : 15×21 cm
isbn : 978-2-84016-103-5 – Prix : 27€
Illustration N&B – Langue : français