Alain Milon, Marc Perelman (dir.)

 

Ce livre est né de la volonté de décliner une piste que nous n’avions pu aborder dans notre précédent ouvrage, Le Livre et ses espaces, qui envisageait le livre dans sa mise en scène spatiale, réelle et métaphorique, que ce soit à travers l’espace du livre – ses dimensions -, l’espace dans le livre – la typologie de la page -, ou l’espace hors du livre – la bibliothèque par exemple. Dans L’Esthétique du livre par contre, c’est le livre comme lieu d’expériences sensibles que nous souhaitons traiter. Mais que l’on ne s’y méprenne pas ; c’est plus la question de la perception du livre comme objet, industriel ou non, que ses liens éventuels avec la création artistique qui nous intéresse. Et plutôt que d’en rester à la simple analyse du beau livre avec les deux sous-entendus qui l’accompagnent : le beau livre serait le livre d’artiste ou le livre d’art, et l’esthétique du livre l’affaire exclusive des bibliophiles, nous avons préféré partir des perceptions suscitées par l’objet livre pour creuser ses dimensions esthétiques et les impressions qu’il engendre.

Sommaire

  • Pour quelle esthétique du livre ?, Alain Milon

Diverses expériences esthétiques du livre

  • L’esthétique du livre renaissant ou comment s’est pensée et construite la beauté du livre, Olivier Deloignon
  • L’esthétique du livre ou l’art du temps, Pierre Truchot
  • Le « se livrer » du livre. Phénoménologie de son effet et de son principe d’individuation, Javier Bassas Vila
  • Le Livre d’artiste : phénomène d’expérience plastique, poétique et typographique, Serge Chamchinov
  • Le livre moche à la française, Olivier Bessard-Banquy
  • Le livre : entre beauté intellectuelle et esthétique fonctionnelle, Marc Perelman

Ecrivain, éditeur et livre d’artiste

  • Entre éthique et esthétique du livre…, Brigitte Ouvry-Vial
  • Mallarmé et l’esthétique du livre, Barbara Bohac
  • Jean Bruller-Vercors et la « Belle Ouvrage », Nathalie Gibert
  • Le livre chez Christian Boltanski. L’esthétique du livre : une monstration de l’indicible, Sandrine Guignard
  • Un bréviaire photographique. Les éditions Zodiaque au XXe siècle, Cédric Lesec

Livre et lieu d’exposition

  • Les espaces d’exposition imprimés, Marie de Boüard
  • La mise en livre du texte de théâtre contemporain : une mise en scène des mots, Pierre Banos
  • L’écrit et la photographie : mélancolie du livre. Autour de l’œuvre de W. G. Sebald, Frédéric Marteau
  • La reliure, objet de création, Marie Akar

Le livre illustré dans l’histoire

  • Le Coran, « Parole divine » et « Livre » : entre esthétique, religieux et politique, Soufian Al Karjousli
  • Le livre illustré au XVIIIe siècle. L’œuvre au risque de sa défiguration, Benoît Tane
  • Frontispices des « secrétaires » anglais du XVIIIe siècle : quels modèles ?, Alain Kerhervé
  • Sint ut sunt aut non sint, ou les prodiges du comte de Bastard, François Fossier
  • Le lecteur et son regard sur la littérature illustrée au XIXe siècle en France : entre choix, attentes et imaginaire collectif, Cyril Devès

Conclusion

  • Livre papier vs livre électronique (forme chaude vs forme froide), Marc Perelman
  • Bibliographie des ouvrages et des articles cités
  • Présentation des auteurs

Index analytique et nominatif


2010 – 454 pages – Format : 19,5×25,5 cm
isbn : 978-2-84016-052-6 – Prix : 25€
Illustré – Langue : français – Diffusion PUF

Consulter la version en ligne (OpenEdition Books)logo-oeb