Sylvie Parizet (dir.)

 

Nous sommes portés à admirer les figures littéraires que la tradition nous a léguées. Dans un même temps, un mouvement de répulsion nous saisit lorsqu’on songe à la façon dont les politiques de tous bords ont pu utiliser certains grands récits mythiques.
Mais peut-on raisonnablement croire en une continuité entre le texte littéraire, qui serait d’essence noble, et la vie politique, qui ferait un vil usage de ce précieux héritage ? La distinction n’est pas si tranchée, et c’est précisément cette ambivalence des œuvres d’art – poèmes, romans, pièces de théâtre, opéras ou films – qui s’avère intéressante. Si les mythes, qui possèdent souvent une dimension religieuse ou sacrée à l’origine, mettent en lumière des enjeux philosophiques, éthiques et métaphysiques, ils sont aussi porteurs d’une réflexion d’ordre politique. Cet ouvrage explore les arcanes de ces lectures politiques des mythes littéraires, peu étudiées jusqu’à présent, en privilégiant une période particulièrement mouvementée : le XXe siècle. La Révolution russe, l’éclatement de l’Europe en 1918, la naissance de « l’Empire américain », la montée des totalitarismes, la Shoah, Hiroshima, la décolonisation ou la guerre froide sont autant de douloureuses remises en question dont on trouve l’écho dans des œuvres qui font appel à de grandes figures mythiques « revisitées ».

Sommaire

Introduction : Mythe, littérature et politique, Sylvie Parizet

Enjeux politiques de quelques grands mythes littéraires au XXe siècle

  • Phèdre à la fin du XXe
    siècle : le désordre dans la cité, Véronique Gély
  • De l’Atlantide à Massada. Réflexion sur querelle, mythe, histoire et politique, Pierre Vidal-Naquet
  • Lectures politiques du mythe de l’Atlantide, Chantal Foucrier
  • La réception du mythe de Prométhée en RDA, Christian Klein
  • Aspects politiques du mythe de don Quichotte au XXe siècle, Danielle Perrot-Corpet
  • Le mythe du héros romantique tourné en dérision dans la littérature polonaise du XXe siècle, Joanna Nowicki

Lectures politiques de mythes bibliques

  • Stefan Zweig à la découverte de l’identité juive : les ambiguïtés du drame biblique Jeremias, Jean-Yves Masson
  • Moïse, messie de la révolution ? La génération du désert  (sur Djann de Platonov), Frédérique Leichter-Flack
  • « Le mythe est une force qui contrebalance l’histoire » : le Dies Irae (Oratorio d’Auschwitz) de Penderecki, Danièle Chauvin
  • Algérie, totalitarisme, libéralisme : lecture du mythe de Caïn et Abel chez Albert Camus et Pierre Emmanuel, de l’exil terrestre à l’enracinement dans la terre, Cécile Hussherr
  • L’histoire a-t-elle un sens ? Any Old Iron d’Anthony Burgess : l’épée d’Arthur et le festin de Balthazar, Isabelle Cani-Wanegffelen

Grandeur et misère du recours au mythe : l’écrivain face aux tourments de l’Histoire

  • Robert Graves : le mythe face à l’Histoire, Anne Mounic
  • Le mythe et ses doubles : politique, religion et métaphysique chez Mircea Eliade, Daniel Dubuisson
  • La « pure magie du mythe » : l’irrationnel dans le Bergroman de Hermann Broch et Doktor Faustus de Thomas Mann, Alison Boulanger
  • Égisthe, Créon, Cauchon. Autour de l’Antigone d’Anouilh, Jeanyves Guérin
  • Le temps des fantômes : la mémoire d’Auschwitz et le mythe d’Électre dans Sandra de Luchino Visconti, Olivier Maillart
  • Retours et récits d’Ulysse : Paul Rassinier/Primo Levi, Catherine Coquio L’anti-utopie, un mythe politique ? Le cas de Feu pâle de Nabokov, Déborah Lévy-Bertherat
  • La dimension politique du mythe de l’ogre chez Tournier, Chessex et Pennac, Arlette Bouloumié
  • L’Aigle de Kadaré : contre la lecture communiste du mythe de Prométhée, Ariane Eissen

Conclusion

  • Pierre Vidal-Naquet et Claude Vigée : le mythe de Massada
  • « Toute identification idyllique aux mythes est dangereuse ». Table ronde autour de Claude Vigée


2009 – 380 pages – Format : 15×21 cm
isbn : 978-2-84016-040-3 – Prix : 25€
Langue : français

Consulter la version en ligne (OpenEdition Books)logo-oeb