Stéphanie Durrans
Désormais reconnu comme l’une des œuvres phares de la littérature américaine, le quatrième roman de Willa Cather est aussi peut-être celui qui se prête le plus à une lecture superficielle, de celles qui réduisent le récit à une pastorale de l’Ouest américain, à une histoire d’amitié entre deux enfants que tout sépare ou à une simple évocation du temps passé empreinte de nostalgie. Les auteurs des articles rassemblés dans ce volume s’emploient à explorer toute la complexité d’un roman qui n’en a pas fini de nous surprendre. Ils font appel à diverses méthodologies (de l’écocritique aux théories de la réception en passant par les disability studies et la cartographie numérique)  et démontrent avec force la pertinence des questions que soulève My Ántonia près d’un siècle après sa parution.

Sommaire

  • Introduction, Stéphanie Durrans

Interacting with Nature

  • Bringing the Environmental Muse to Nebraska: An Ecocritical Reading of Willa Cather’s My Ántonia, Sarah Dufaure
  • “To preserve what technology makes us forget”: Nature and Wonder in Willa Cather’s My Ántonia, Isabel Maria Fernandes Alves
  • From the Burrow to the Orchard: Representations of Animality in Willa Cather’s My Ántonia, Françoise Buisson

Interpretive Issues

  • Geospatial Approaches to Reading and Teaching My Ántonia, Emily J. Rau and Gabrielle Kirilloff
  • What are Marek Shimerda and Blind d’Arnault doing in Jim’s Pastoral? Disabled Presence in Willa Cather’s My Ántonia, Florent Dubois
  • Between Silence and Speech: Willa Cather’s Speaking Bodies in My Ántonia, Rita Bode
  • Storytelling in My Ántonia, Brigitte Zaugg

Migration, Translation and Appropriation

  • How Ántonia Became “My” Ántonia: the “New” Immigrant Woman as a Model American, Aušra Paulauskienė
  • “Our Toni”/Our Willa: Laying Claims in the First Czech Translation of My Ántonia, Evelyn Funda
  • List of contributors


2017 – 188 pages – Format : 17×23 cm
isbn : 978-2-84016-257-5 – Prix : 22€
Langue : anglais