Jacques Vauclair

 

Depuis une trentaine d’années, psychologues comparatistes et éthologistes de la cognition ont transformé nos conceptions sur la communication et la cognition de l’animal.
Cet ouvrage expose de façon synthétique ces recherches contemporaines. Les fondements historiques sont abordés, en portant une attention particulière à la révolution darwinienne et à ses conséquences sur la continuité évolutive de l’animal à l’homme. Les apports méthodologiques de l’approche béhavioriste et ceux de la psychologie cognitive sont discutés en soulignant les difficultés inhérentes à l’étude des animaux. Les traitements cognitifs de l’environnement physique et celui des relations sociales sont abordés ici essentiellement par le prisme d’études sur les primates.
Il s’agit également de discuter la connaissance des états mentaux de ces animaux ainsi que les ressemblances et les différences entre la communication animale et le langage articulé humain. Puis, se pose inévitablement la question éthique liée aux droits des animaux et aux devoirs de l’homme. Enfin, l’intérêt d’une cognition comparée est souligné pour mieux comprendre la cognition humaine, conçue comme le produit indissociable de l’histoire ontogénétique et du passé phylogénétique de notre espèce.

Sommaire

Chapitre 1. De la tabula rasa à la théorie de l’évolution

  • L’animal-machine
  • L’entendement humain
  • La révolution darwinienne
  • Le développement de la psychologie comparée

Chapitre 2. De l’éthologie à l’étude de la cognition animale

  • L’approche béhavioriste
  • La démarche cognitive
  • Deux programmes pour étudier la cognition animale
  • L’étude scientifique de la psychologie animale et ses méthodes

Chapitre 3. Penser la comparaison homme-animal

  • L’effet Pygmalion ou effet Rosenthal
  • La question des artefacts : l’histoire de Hans le malin, de Nim et de Washoe
  • Quoi étudier avec l’approche comparative ?

Chapitre 4. Traitement cognitif du monde physique

  • Des différences entre objet inerte et objet social
  • Usage d’outils, cognition et représentation de l’espace
  • De la catégorisation perceptive au concept
  • Les images mentales

Chapitre 5. Traitement cognitif du monde social

  • La complexité de la vie sociale à l’origine des capacités cognitives
  • L’intelligence sociale
  • Reconnaissance dans le miroir
  • Connaissance des états mentaux : les primates ont-ils une « théorie de l’esprit » ?
  • La théorie de l’esprit revisitée

Chapitre 6. De la cognition au langage

  • Communication et langage
  • Le langage de l’homme et la communication des primates
  • Des différences structurales : signaux, signes et symboles
  • À propos d’autres discontinuités psychologiques liées au langage
  • Effets des discontinuités sur la cognition et la communication

Chapitre 7. De l’animal à l’homme : droits et devoirs

  • De l’utilité des modèles animaux
  • Des droits pour les animaux ou des devoirs pour l’homme ?

 

Conclusion. L’intérêt de l’approche comparative

Références complémentaires


2016 – 100 pages – Format : 13×20 cm
isbn : 978-2-84016-241-4 – Prix : 10€
Langue : français