Textes en l’honneur de Jean-Jacques Lecercle, réunis par Chantal Delourme et Richard Pedot

 

Jean-Jacques Lecercle occupe une position éminemment singulière à la croisée de la linguistique, de la philosophie et de la littérature, articulation critique des sciences humaines où le langage est interrogé dans les différentes dimensions de ses effets. C’est à travers leur commune passion pour les questions du langage que le linguiste et le philosophe sont engagés dans un dialogue ininterrompu. La pensée de Jean-Jacques Lecercle s’y déploie selon ce double mouvement qui la caractérise, de rigueur et de fantaisie, de bonheur de la proposition conceptuelle, de l’argumentation de la complexité tout autant que de plaisir pris à transformer ces scories que sont les anecdotes, les faits de langue du quotidien en véritables experimenta linguae qui font le bonheur de l’homme des savoirs.

Il apparaît comme arpenteur des règles, des systèmes, des univers de pensée, mais pour mieux s’autoriser à dire sa passion pour ce qui fait déport ou débord : la langue s’éclaire davantage depuis la « furor » qui peut la saisir et la faire délirer chez le fou littéraire ou le schizophrène, ou selon ce régime de « petite santé », dirait Gilles Deleuze, qui la fait bégayer, la dérègle pour mieux en libérer un régime autre. La force de l’œuvre de Jean-Jacques Lecercle réside dans ces déplacements de la perspective, dans cette recherche de l’altérité au sein même du champ de l’objet d’étude pour regarder l’objet depuis son ailleurs, depuis son autre, voire souvent sa limite, son dehors. La distance critique se conjugue alors à une volonté d’inquiéter dont le pouvoir heuristique est recherché.

Sommaire

Avant-propos : penser les devenirs de la langue
Chantal Delourme

Deleuze, Marx & le langage
Thierry Labica

La force des platitudes politiques
Luc Benoit à La Guillaume

The Knowledge of Literature Through the Hour-glass
Angela Locatelli

Les théories du management à l’assaut des universités : histoires de mots
Véronique Rauline

Jesting in earnest: Moll Flanders’s poetical scribble
Richard Pedot

Pourquoi il n’y a pas d’interprétation fausse
Isabelle Alfandary

Tekenika, Gavagai, and the Return of the Remainder
Ronald Shusterman

Fidélité à Marx, dérive à partir de Deleuze : les résonances de la théorie chez Jean-Jacques Lecercle
Cornelius Crowley

Ce que « faire bouger la langue » veut dire
Michel Morel

Système linguistique anglais et représentations subjectives : violences réciproques
Anne Trévise

La théorie comme résistance : manifestes et pamphlets au XXe siècle
Simone Rinzler

The relevance of textual criticism for literary theory and interpretation
—altering ALTER to accommodate textual instability

Linda Pillière

Bibliographie de Jean-Jacques Lecercle


2012 – 242 pages – Format : 15×21 cm
isbn : 978-2-84016-119-6 – Prix : 20€
Langue : français/anglais – Vente directe, nous contacter