sous la direction de Marianne Cojannot-Le Blanc, Claude Pouzadoux et Évelyne Prioux
Le recours aux catégories rhétorico-poétiques est l’une des stratégies les plus couramment employées par les critiques et les érudits de l’Antiquité et de l’Âge moderne pour qualifier les œuvres figurées et pour les comparer entre elles. La critique littéraire a ainsi fourni de manière répétée un cadre théorique et une terminologie stylistique permettant de célébrer certaines œuvres d’art et certains artistes et d’en disqualifier d’autres. Après un premier volume consacré à l’usage des notions stylistiques dans le discours critique sur les arts, le présent ouvrage se propose d’étudier la façon dont certains artistes ont pu s’approprier les théories stylistiques et éventuellement y répondre par des œuvres programmatiques.
Si les auteurs littéraires avaient la possibilité de réélaborer les théories stylistiques, pouvons-nous en dire autant des peintres et des sculpteurs ? Cet ouvrage propose plusieurs études de cas où l’on peut légitimement supposer que les artistes étaient conscients de l’existence d’une terminologie critique largement empruntée à l’analyse des sources rhétoriques et poétiques et qu’ils ont souhaité y répondre par leurs œuvres. La dernière partie de l’ouvrage s’interroge enfin sur l’éventuelle influence de la lecture stylistique sur les modalités d’exposition des productions artistiques.

Sommaire

L’invention d’un style intermédiaire dans les textes antiques

  • Contests of Style and Uses of the Middle in Canon Making ; Kathryn Gutzwiller
  • What is in an Idyll? Contrasting Modes in Theocritus, Idyll 10 ; Maria Rosaria Falivene
  • À l’image d’Hélène ou Comment se figurer une reine : sur quelques représentations d’Arsinoé II ; Benjamin Acosta-Hughes
  • The Hellenistic Theory of Poetic Genre-Crossing: An Analogy for Interpreting Hellenistic Art? ; Graham Zanker
  • Ἰδέαι μὲν οὖν… μυρίαι. Les Images de Philostrate comme images du style ? ; Évelyne Prioux

Propositions de lecture d’œuvres anciennes : l’usage des catégories stylistiques chez les artistes anciens

  • Éclectisme hellénistique et ordre classique : la réalité des formes et le débat idéologique entre la fin de la République et l’âge d’Auguste ; Eugenio Polito
  • Entre Champêtre et Héroïque : couples de Centaures dans la sculpture d’Aphrodisias de Carie ; Pascale Linant de Bellefonds
  • Pêcheurs et paysans en Gaule romaine : réflexion sur le remploi d’un type statuaire ; Renaud Robert
  • Achille et le pêcheur : les métamorphoses du mythe ou un art à la mesure de l’homme ; Claude Pouzadoux

L’artiste et la conscience de l’histoire des styles

  • Un peintre à la croisée des chemins : Joshua Reynolds et la fin du « grand style » ; Jan Blanc
  • « La Destruction fut ma Béatrice » ; Aline Magnien

Des antiquaires aux anthropologues : métamorphoses des questions stylistiques à l’époque contemporaine

  • Les antiquaires italiens du XVIIIe siècle à l’épreuve du style ; Daniela Gallo
  • La réception de l’art romain au musée du Louvre d’Ennio Quirino Visconti à Jean Charbonneaux ; Nolvenn Bécel
  • Un « moment allemand » dans l’Angleterre victorienne : Anthony Rich, Anna Jameson, Charles Lock Eastlake et Ralph Nicholson Wornum ou les enjeux du « style » dans la littérature théorique sur les arts visuels (1840-1860) ; Pascal Griener
  • Enargeia et présence vive des statues, style et agentivité ; Caroline van Eck
  • Conclusions ; Marianne Cojannot-Le Blanc, Claude Pouzadoux et Évelyne Prioux
  • Index des références aux auteurs anciens
  • Index des personnages et des notions
  • Résumés
  • Crédits photographiques
  • Illustrations


2015 – 390 pages – Format : 18×21 cm
isbn : 978-2-84016-189-9 – Prix : 23€
Illustration N&B et cahier couleurs – Langue : français