Barbara Le Maitre

 

D’où viennent les zombies ? Ou plutôt d’où reviennent-ils ? À cette question répond une investigation en forme de traversée de l’imaginaire scientifique et artistique du corps humain, de la Renaissance à nos jours. En contrechamp des films qui ont illustré le genre, d’insolites et fascinantes figures se succèdent : les écorchés du De Humani Corporis Fabrica de Vésale (1543), les « corps sans organes » de Deleuze et Guattari, les variations techniques sur l’homme mécanique, des automates de Vaucanson aux pensionnaires sous hypnose de Charcot.
Un tel montage fait apparaître, entre les cabinets de curiosités d’hier et les macabres fantaisies zombie d’aujourd’hui, entre les spéculations de la culture savante et les fictions filmiques, de troublants et vivants échos. Et si la mélancolie des motifs funèbres et des Vanités a bien sa place dans cette fable anthropologique et esthétique, la tonalité qui s’en dégage est à l’opposé : rarement ouvrage érudit aura été comme celui-ci soulevé par une écriture aussi limpide et jubilatoire pour dire l’avènement moderne des morts-vivants.

Sommaire

  • Préface. Une moderne leçon d’anatomie
  • Introduction
  • Night of the Living Dead. Ouverture
  • Composition du zombie
  • Du scandale anthropologique
  • Vers la fable esthétique

Chapitre 1
L’écorché, de l’anatomie à l’utopie

  • Theatrum anatomicum : exposition du répertoire
  • La fabrique des écorchés
  • La survivance des écorchés
  • Le zombie, relance de l’écorché en scène utopique
  • Scène historique versus scène utopique

Chapitre 2
Une fiction anatomique : le corps sans organes

  • Ordre de dissection, ordre de composition et… (dés)ordre de fiction
  • Note sur le concept et le motif
  • Hypothèse du corps sans organes
  • Fable vénusienne. Première coupure, entre l’organe et le sens
  • « Plus de pouls, plus de circulation sanguine ». Constats d’interruption organique
  • Fable vaudou. Deuxième coupure, entre l’organe et la fonction
  • Fable théorique. Troisième coupure : la pulsion sans l’organe, donc le désir
  • La morsure en lieu et place du coït, la contamination en lieu et place de la reproduction. Malaise dans la généalogie

Chapitre 3
Le corps automate. Entre la machine anthropomorphe
et l’homme machinal

  • Dancing with myself. Raccord entre l’écorché et l’automate : anatomia animata
  • Le rêve de Vaucanson, en quelque sorte réalisé par Charcot
  • L’automate zombie (1) : pas une imitation de l’homme, mais une forme fossile
  • L’automate zombie (2) : hypnose, transe
  • L’automate zombie (3) : l’imaginaire d’Edison

Chapitre 4
Composer avec les Vanités

  • Zombie, peinture, « memento mori »
  • Composer avec le crâne, avec le squelette, avec le cadavre
  • Composer avec la bougie
  • Composer avec le coquillage ou le fossile
  • Composer avec l’instrument de musique et l’horloge : l’automate
  • La fable composée : politique
  • Références bibliographiques
  • Index
  • Table des illustrations
  • Planches

2015 – 201 pages – Format : 15×21 cm isbn : 978-2-84016-199-8 – Prix : 23€

Illustrations N&B – Langue : français

Ils en parlent

  • A la Librairie du Cinéma du Panthéon, présentation et signature de Zombie de Barbara Le Maître

Monde-des-livres-Zombie