Oriane Deseilligny et Sylvie Ducas (dir.)
Qu’est-ce qu’un auteur à l’ère du numérique ? Le développement des sites d’écrivains, des blogs de lecteurs et de bande dessinée, des réseaux sociaux, des chats, des forums et autres formes d’écriture collective modifient les configurations et stratégies auctoriales. Dans quelle proportion et selon quelles modalités cela nous invite-t-il à repenser l’ancrage historique de la figure de l’auteur ? Qu’autorise Internet que refuse le système de l’imprimé, fondé notamment sur la singularisation de quelques auteurs et l’exclusion de la majorité ? Peut-on surtout y faire autorité et si oui, comment ?
L’apparition de formes nouvelles de publication et de circulation de l’écrit amène à faire le point sur des trajectoires d’écrivains dans l’univers numérique, à penser la construction symbolique de l’auteur en prise avec les dispositifs matériels et techniques qui en composent le paysage, à analyser les postures de l’auteur en réseau. Sur Internet, les relations d’un auteur avec ses réseaux professionnels (éditeurs, libraires, bibliothécaires) et avec ses lecteurs sont-ils reconfigurés ? D’un genre littéraire à l’autre, les figures de l’auteur se construisent-elles de la même manière ? Qu’en pensent les écrivains eux-mêmes ?
Autant de pistes qu’explorent les contributeurs de ce volume collectif dans une approche résolument pluridisciplinaire (sociologie, littérature, sciences de l’information et de la communication) soucieuse d’articuler mises au point théoriques, cas concrets et paroles inédites d’écrivains.

Sommaire

Introduction, Oriane Deseilligny et Sylvie Ducas
Œuvre d’auteur ?

Faut-il canoniser la littérature numérique ?, Alexandra Saemmer
Écrire l’auteur : la pratique éditoriale comme construction socioculturelle de la littérarité des textes sur le Web, Etienne Candel et Gustavo Gomez-Mejia
L’Autofictif (extrait), Eric Chevillard
Médiations éditoriales : l’auteur et son double
Le texte de théâtre gratuit sur internet : propension au suicide littéraire ou légitimation hasardeuse par l’utilitarisme ?, Pierre Banos
Disparitions, empreintes et ubiquités : analyse intermédiatique d’un faire œuvre en bande dessinée, Julia Bonaccorsi
Auteur et réseau : deux logiques divergentes ?, Benoit Berthou
Où le jugement très redoutable ?, Régine Detambel
L’auteur et ses dispositifs d’engagement
www.elfriedejelinek.com : entre parodie de site web et mission auctoriale, Priscilla Wind
Wu Ming, un singulier exemple d’auteur à l’ère du numérique, Estelle Paint
L’auteur et la mise en scène de soi sur Facebook : un nouveau théâtre ?, Flore Garcin-Marrou
Un réseau, des partages, Martin Winckler
Paroles de lecteurs : autorité critique ou autorité auctoriale ?
De nouvelles pratiques d’autorité dans les blogs de lecteurs, Brigitte Chapelain
Sociabilité littéraire et expertise ordinaire de la qualité. Une observation sociologique sur Internet, Jean-Marc Leveratto
L’écrivain conducteur, Marc Pautrel
L’auteur en ses traces
Traces et cailloux, de l’écran au papier : mémoire en jeu, Pascale Hellégouarc’h
Plumes et pixels : produire, signer, diffuser… exister. « Mille fois sur les réseaux informatisés tu feras circuler ton identité ! » Ou le travail de portfolio mené par l’auteur sur l’Internet, Valérie Jeanne-Perrier
Art, site et numérique, Marc Lévy
Les réseaux de l’auteur : éclairages professionnels
Les réseaux de l’auteur, Table ronde animée par Benoit Berthou
Bibliographie
Les auteurs


2013 – 326 pages – Format : 17×20 cm
isbn : 978-2-84016-136-3 – Prix : 24€
Langue : français