Henri Bresc, Emmanuelle Tixier du Mesnil (dir.)

 

Nées de la Grèce puis ressuscitées à la Renaissance, les sciences sont censées en Occident ne devoir pas grand chose au Moyen Âge, période longtemps assimilée à un temps de recul pour la pensée. Les études de ces dernières années ont montré qu’entre le Ve et le XVe siècle, savoirs et cultures se sont au contraire développés, se sont entrecroisés et ont donné naissance à une science médiévale qui n’est ni plus aberrante ni moins cohérente que celles de l’Antiquité ou de la première Modernité. Le présent ouvrage tente de montrer que la géographie obéit au même schéma : loin de n’être qu’une période qui ne pourrait remplir les blancs de la carte, le Moyen Âge a lui aussi élaboré son imago mundi, sa représentation du monde. Tant en Orient qu’en Occident, dans la Chrétienté comme dans le monde islamique, géographes et voyageurs ont tenté de décrire espaces et territoires, élaborant un discours géographique qui renseigne sur les lieux les plus divers tout autant que sur la façon dont, alors, on se représentait le monde.

Sommaire

  • Introduction

GEOGRAPHIE SAVANTE, GEOGRAPHIE SYMBOLIQUE

  • Panorama de la géographie arabe médiévale, Emmanuelle Tixier du Mesnil
  • Archives du voyage, Henri Bresc
  • Al-Idrîsî : un complément d’enquête biographique, Annliese Nef
  • Les cartes anthropomorphes d’Opicinus de Canistris (1337), Muriel Laharie
  • L’homme des IXe-XIe siècles face aux plus hautes montagnes d’Europe. Espace connu, espace imaginé et espace vécu dans les récits de traversée des Alpes du nord, François Demotz

DU PELERINAGE A LA DECOUVERTE DU MONDE / VOYAGE ET ECRITURE DE LA GEOGRAPHIE

  • Les formes d’intégration des récits de voyage dans la géographie savante. Quelques remarques et un cas d’étude : Roger Bacon, lecteur de Guillaume de Rubrouck, Nathalie Bouloux
  • Le livre de Marco Polo et les géographes de l’Europe du Nord au XVe siècle, Christine Gadrat
  • Voyage au centre du monde. Logiques narratives et cohérence du projet dans la Rihla d’Ibn Jubayr, Yann Dejugnat
  • Benjamin de Tudèle, géographe ou voyageur ? Pistes de relecture du Sefer massa’ot, Juliette Sibon
  • Les merveilles, les rois et les savants : le voyage d’Ibn Battûta, Gabriel Martinez-Gros
  • Le récit de voyage (Hodoiporikon) de Constantin Manassès (1160-1162), Élisabeth Malamut


2010 – 272 pages – Format : 15×21 cm
isbn : 978-2-84016-066-3 – Prix : 23€
Langue : français

Consulter la version en ligne (OpenEdition Books)logo-oeb