Michèle Daumas

 

La beauté des carquois et fourreaux d’or qui sont le sujet de cet ouvrage justifie à elle seule qu’on leur accorde une attention particulière. Retrouvés dans des sépultures de Russie et d’Ukraine, ces armements typiquement scythes sont pourtant ornés de décors tout à fait grecs et témoignent donc de l’acculturation qui s’est produite au IVe siècle avant J.-C. chez les Barbares au contact des Grecs. De quel pouvoir politique sont-ils les emblèmes­ ? La présence de l’un de ces gorytes dans l’antichambre de la tombe II de Vergina, dite de Philippe II, a mis en lumière de façon surprenante les rapports qui ont existé entre la Macédoine et les populations de la mer Noire. Mais lorsque l’analyse scrupuleuse des décors permet de découvrir que les scènes figurées sur ces panoplies sont des illustrations d’épopées cycliques disparues, comme les Chants Cypriens ou les Epigones, on ne peut que s’émerveiller, dès l’abord, de la culture des artistes qui les ont réalisées et se féliciter d’obtenir ainsi la preuve que ces poèmes étaient encore très connus à leur époque. On en vient ensuite à s’interroger sur l’origine de ces objets. Le fait qu’ils existent en plusieurs exemplaires, les rapprochements que l’on peut établir entre leur décor et les peintures ou le mobilier funéraire des tombes de Macédoine laissent supposer qu’ils proviennent d’ateliers macédoniens encouragés par Philippe II, désireux d’étendre son influence au-delà de la Thrace.

• Michèle Daumas, spécialiste d’iconographie grecque, a été Maître de Conférences en Histoire de l’Art et Archéologie à l’Université de Paris Ouest Nanterre la Défense. Elle est agrégée de lettres classiques et habilitée à diriger des recherches.

Sommaire

Introduction

Première partie : les gorytes du type de Tchertomlyk

  • Les quatres gorytes
    • I. Localisation des gorytes
    • II. Description du décor
    • III. Les différentes interprétations
  • La geste d’Achille
    • I. Achille chez Lycomède
    • II. Iphigénie en Aulide
    • III. Lien des deux scènes et identification du sujet
  • La geste de Télèphe
    • I. La succession des scènes sur la frise inférieure
    • II. La guérison de Télèphe et la première guerre de Troie
    • III. Télèphe consulte l’oracle d’Apollon
  • Les décors annexes
    • I. Les décors animaliers
    • II. Le décor végétal
  • Les trois fourreaux d’épée
    • I. Les trois exemplaires
    • II. Interprétations
    • III. Origine de la représentation
  • Éléments de réponse aux problèmes posés
    • I. Une ou plusieurs matrices ?
    • II. Mythes grecs et culture scythe

Deuxième partie : Les gorytes du type de Karagodeouachkh

  • Le goryte de Vergina
    • I. La découverte du goryte de Vergina
    • II. Les deux gorytes
    • III. Les différentes interprétations
  • Le combat des Cabires et des épigones
    • I. Remarques préliminaires
    • II. Une épopée thébaine
    • III. La scène figurée sur le goryte et les légendes thébaines
  • Le goryte et le défunt de la tombe II de Vergina
    • I. Le contexte funéraire
    • II. L’identité du défunt de la tombe II de Vergina
    • III. Le goryte est-il un butin ou un cadeau ?
  • Le goryte de Vergina et l’histoire de la Macédoine
    • I. Difficultés d’une attribution de la tombe à Philippe III
    • II. Une œuvre princeps reproduite sur le goryte et laquelle ?
    • III. Des ateliers macédoniens travaillant pour les Scythes ?
  • Conclusion
  • Cartes
  • Bibliographie
  • Index


2009 – 220 pages – Format : 21,5×28 cm
isbn : 978-2-84016-042-7 – Prix : 35€
Cahier couleur de 16 pages – Langue : français – Diffusion PUF