Laurence Schifano (dir.)

 

Des premiers films Pathé aux écrans numériques, la marionnette a connu une vie filmique à éclipses, surgissant soudain et par éclats chez les plus grands, de Chaplin à Roberto Benigni, de Renoir et Bergman à Spielberg, Kitano et Tim Burton. Longtemps confinée dans l’animation, elle connaît aujourd’hui un spectaculaire retour sur les écrans du monde entier. Plus subversive que mélancolique, elle est cette créature double qui ne cesse de se libérer des liens qui l’assujettissent, dans le mutisme et l’humiliation, au Montreur ventriloque, au Père, au Deus/Diabolus ex machina. Elle est au cinéaste, à l’acteur, au spectateur ce que le Sphinx est à Œdipe: riche d’une vie sauvage, obscène, archaïque à laquelle il leur faut un temps se confronter.
A travers ces corps de frontière en constantes mutations, les miroirs grossissants du cinéma nous renvoient les images libératrices d’une modernité en travail, entre retours à l’enfance, métamorphoses burlesques et passages vers d’inquiétantes ou sublimes étrangetés.
Pour sortir de l’ombre la vie filmique des marionnettes, Laurence Schifano, Professeur d’Etudes cinématographiques à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, a rassemblé ici des historiens et des chercheurs dont les domaines de recherche se situent aux confins de la psychanalyse, de la littérature, du théâtre et du cinéma.

Sommaire

  • La marionnette, une hérésie filmique ?, Laurence Schifano

De Pinocchio à Robocop

  • Le mythe de Pinocchio, Brunella Eruli
  • De Blade Runner à Tim Burton : marionnettes et répliques dans le cinéma hollywoodien contemporain, François-Xavier Molia

Modèles et avatars filmiques

  • Le théâtre de marionnettes, forme modélisante méconnue du cinéma des premiers temps, François Amy de la Bretèque
  • L’avatar vidéoludique, nouvelle forme de marionnette numérique ?, Alexis Blanchet
  • Entre le monde technique et l’humanité ludique : les aventures de Wallace et Gromit, Olivier Maillart

La vie dansée des marionnettes 

  • La marionnette contre l’acteur : enjeux et apports d’un débat théâtral (du romantisme aux avant-gardes), Hélène Beauchamp
  • Modèles et images de la danse(usent)mécanique, des automates à l’être « électro-humain », Laurent Guido
  • Being John Malkovich : la star et la marionnette, Raphaëlle Moine
  • La marionnette et la ligne mélodique : figures de l’intervalle dans La Double vie de Véronique, Marguerite Chabrol

Ombres, opacités : la vie rêvée des marionnettes

  • Figurine, silhouette et ombre dans deux contes d’Andersen (Le Vaillant soldat de plomb, 1838 et L’Ombre, 1847), Julia Nussbaumer
  • Parcours d’une figure hybride : le ventriloque, entre transparence et opacité, Natacha Thiéry
  • L’« inquiétante étrangeté » des marionnettes chez Tim Burton, Joanna Rajkumar

Féeries et farces modernes de la subversion

  • La farce dans le castelet, Bernard Faivre
  • Shakespeare travesti, Wagner investi par la marionnette, Laurence Schifano
  • Mécaniques du rêve : les marionnettes chez Charley Bowers et Jan Svankmajer, Marie Martin

Marionnettes et marionnettistes

  • Trois p’tits tours et puis s’en vont : La Chienne de Jean Renoir, Rose-Marie Godier
  • Marionnettes fantasmatiques : répétition d’un spectacle de marionnettes dans Liberté, la nuit de Philippe Garrel (1983), Fabien Boully
  • Portraits de cinéastes en marionnettistes : Bergman/Lynch, Renoir/Buñuel, Francis Vanoye
  • Pinocchio/Benigni, Giorgio De Vincenti


2008 – 315 pages – Format : 15×21 cm
isbn : 978-2-84016-021-2 – Prix : 18€
Illustré – Langue : français

Consulter la version en ligne (OpenEdition Books)logo-oeb