Myriam Boucharenc et Claude Leroy (dir.)

 

« Il y a des dates qui comptent, d’autres qui tombent en poussière. » À la manière de 1900 qui selon Paul Morand fêtait les noces d’or du passé et de l’avenir, l’année 1925 s’est imposée à la mémoire collective comme une année mythique. Entre l’armistice de 1918 et la crise de 1929, les années vingt, profondément marquées par la Grande Guerre, présentent un singulier mélange de désarroi, de révolte et de frivolité.
Soutenus par un développement sans précédent des transports et des médias, l’éloge de la vitesse et le « bel optimisme des machines » cher à Blaise Cendrars se diffusent comme des mots de passe. Sous le signe du jazz, la mythologie de ces « Années folles » se forge au Bœuf sur le toit autour de Jean Cocteau, tandis que Fantômas et Charlot, la garçonne de Victor Margueritte et Coco Chanel, la Lulu de Pabst et d’Alban Berg, la Nadja d’André Breton, tendent leurs miroirs aux incertitudes du temps. Au « nouveau mal du siècle » font réplique, ici, un renouveau de l’aventure et, là, un regain de la spiritualité.
1925 marque un apogée et un tournant. Deux manifestations dominent la saison à Paris : la Revue nègre au Théâtre des Champs-Élysées, avec Joséphine Baker et Sidney Bechet, et l’Exposition internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes – les Arts décos – qui va définir le style de l’époque. Caractériser l’esprit de 1925 sur un plan international, dans les arts comme en littérature, faire apparaître le fragile équilibre de ses tendances et de ses tensions, interroger dans ses contradictions l’appel à un ordre nouveau, telles sont les ambitions du présent ouvrage.

Sommaire

  • 1925, l’esprit d’une époque, Myriam BOUCHARENC et Claude LEROY

CONSTRUIRE

  • Qu’est-ce qu’une année littéraire ?, Michèle TOURET
  • Le livre des livres, Gérard FARASSE
  • Europa 25. Déclinaisons européennes d’une crise de l’esprit, Bertrand WESTPHAL
  • Le Corbusier, L’Art décoratif d’aujourd’hui et « la loi du ripolin », Yannis TSIOMIS
  • Melnikov, Le Corbusier, Kiesler : la guerre des espaces, Emmanuel RUBIO
  • Vers une redéfinition des liens entre l’architecture, la typographie et la peinture, Pierre HYPPOLITE
  • Le style Art déco en littérature : grand art ou décoration ?, Michel COLLOMB

DU MONDE ENTIER

  • L’Almanach du quart de siècle ou La Révolution surréaliste en 1925, Marie-Paule BERRANGER
  • L’économie de la poésie. Un an de publicités dans La Révolution surréaliste, Birgit WAGNER
  • Une vague d’interviews, Myriam BOUCHARENC
  • France – Russie 1925 : stéréotypes croisés, Martina STEMBERGER
  • L’année 1925 dans la littérature bulgare. Influences francophones, Rennie YOTOVA
  • Une œuvre dans « l’esprit d’un temps à venir » ?. La Fabrication des Américains de Gertrude Stein, Claude GRIMAL
  • Temps de crise et « Années folles » en Espagne, Brigitte MAGNIEN
  • Un tournant dans le futurisme italien?. L’anthologie I Nuovi poeti futuristi, Rino CORTIANA

MYTHOLOGIES

  • De l’amour 1925, Claude LEROY
  • Wozzeck ou la déréliction, Claude COSTE
  • Ce qu’on entend par jazz en 1925, Régis TETTAMANZI
  • Suzanne Lenglen, une sportive Art déco, Thomas BAUER
  • Devenir Titaÿna. Une journaliste à la croisée des chemins, Cécile BERTHIER-MC LAUGHLIN
  • Charlot 1925, Jean-Carlo FLÜCKIGER
  • Marcel L’Herbier 1925. De L’Inhumaine à Feu Mathias Pascal, ou la naissance de la modernité, Laurence SCHIFANO


2012 – 170 pages – Format : 15×21 cm
isbn : 978-2-84016-110-3 – Prix : 22€
Langue : français

Consulter la version en ligne (OpenEdition Books)logo-oeb