Nicola Schneider

 

Aujourd’hui, au Tibet, de nombreuses femmes entrent encore au monastère pour s’adonner à la pratique des enseignements du Bouddha. Quelles raisons les poussent à rompre avec les devoirs d’alliance et d’enfantement imposés aux femmes par cette société ? Quels espoirs les amènent à faire ce choix ?
À partir d’une recherche ethnologique menée dans deux monastères, l’un situé au Tibet et l’autre en Inde, cet ouvrage décrit et analyse la façon dont les nonnes envisagent, construisent et organisent leur vie communautaire. Il rend compte des changements importants qui caractérisent le monachisme féminin, notamment depuis le renouveau religieux des années 1980.
À travers les thèmes du genre, de la maladie, de la parenté et des défis lancés par les mutations contemporaines, c’est toute la société tibétaine actuelle qui apparaît en filigrane.

Sommaire

Texte sommaire


2013 – 300 pages – Format : 14×22 cm
isbn : 978-2-84016-133-2 – Prix : 25€
Langue : français – Diffusion PUF